Général de division : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
m (relecture)
m (relecture)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 6 : Ligne 6 :
  
 
Dans la Marine nationale, le grade équivalent à général de brigade est vice-amiral.  
 
Dans la Marine nationale, le grade équivalent à général de brigade est vice-amiral.  
 +
 +
Au service de santé des armées les grades équivalents sont médecin chef des services (hors classe), pharmacien chef des services (hors classe), vétérinaire chef des service (hors classe) et chirurgien-dentiste chef des services (hors classe)
  
 
Le grade immédiatement inférieur est [[général de brigade]] et [[contre-amiral]] dans la Marine nationale.  
 
Le grade immédiatement inférieur est [[général de brigade]] et [[contre-amiral]] dans la Marine nationale.  
Ligne 18 : Ligne 20 :
  
 
{{Portail|Mémorial}}
 
{{Portail|Mémorial}}
[[Catégorie:Armée française]]
 
 
[[Catégorie:Grade militaire français]]
 
[[Catégorie:Grade militaire français]]

Version actuelle en date du 10 août 2014 à 17:46

Général de division, ou vice-amiral dans la Marine nationale, est un grade militaire.

Description

Dans l'armée de l'air c'est le général de division aérienne.

Dans la Marine nationale, le grade équivalent à général de brigade est vice-amiral.

Au service de santé des armées les grades équivalents sont médecin chef des services (hors classe), pharmacien chef des services (hors classe), vétérinaire chef des service (hors classe) et chirurgien-dentiste chef des services (hors classe)

Le grade immédiatement inférieur est général de brigade et contre-amiral dans la Marine nationale.

Depuis le décret du 6 juin 1939 les généraux de division peuvent prendre « rang et appellation » de général de corps d'armée ou de général d'armée, avec les responsabilités et les privilèges qui vont avec.

Général de division ou vice-amiral est le plus haut des grades des officiers généraux, général de corps d'armée ou vice-amiral d'escadre et général d'armée ou amiral n'étant pas des grades mais des « rangs et appellations » que peuvent prendre des généraux de division ou vice-amiraux.

Voir aussi