Augustin Santer

Augustin Santer, né le 1er février 1893 à Bévillers, et mort le 30 septembre 1914 à Cormicy, est un soldat du 1er régiment d'infanterie fusillé pour l'exemple par l'Armée française durant la Première Guerre mondiale.

Sommaire

Biographie

Exécuté sommairement par son capitaine, le capitaine Danceur, pour que cela serve d'exemple, le 30 septembre 1914.

La Ligue des Droits de l'Homme a suivi l'affaire et Augustin Santer a été réhabilité par le Tribunal de Lille le 7 mai 1925.

Médaille militaire et Croix de guerre 1914-1918 à titre posthume[1].

Relevés mémorial

Le 1er régiment d'infanterie

Notes et références

Voir aussi